02 octobre 2008

Whaow, la crise!! eh, l'autre!!

En panne d'inspiration ces derniers temps pour cause d'actualité débordante d'optimisme tant sur le plan politique intérieure, étrangère, économie, finances et tout le reste, je souhaitais partager avec vous cette remarque. Elle ne vaut rien, bien sûr, puisqu'elle émane d'un rocker, Kent mais, nous, on partage son point de vue.

« J'entends à la radio que depuis le début de l'année, les banques françaises ont perdu 20 milliards d'Euros, mais ce n'est pas grave car elles restent solides. On croirait une parodie de dépêche de l'ex-URSS. Plus que jamais le monde des finances nous fait la démonstration qu'il est un monde de charlatans, de menteurs et de lâches et que l'économie est une science aussi fantaisiste que l'astrologie. »
Je me souviens du regard de tueur fou que m'avait lancé mon prof d'économie - pourtant pas néo-classique - quand je lui avais tenu à peu près ce langage après je ne sais plus quelle crise financière. « Mais, Marie, l'économie est une science exacte dans ses modèles pas dans ses prévisions! Voyons! » Ben, d'accord, mais alors pourquoi à chaque soubresaut financier vous vous pointez tous à la télé, au Figaro et sur vos blogs pour la ramener avec vos analyses ?




2 Comments:

Delphine Dumont said...

Ce qui m'étonne le plus dans cette crise, c'est que le début (l'affaire des subprimes) remonte à plus d'un an et qu'on a bien laissé pourrir tout ça sans intervenir.

L'affaire de la Société Générale en début d'année avait pourtant été une alerte assez chaude, mais non...

C'est un peu comme si les milieux de la finance étaient des enfants gâtés qui pouvaient faire les 400 coups, sachant que papa ou maman (l'Etat) est derrière pour payer la casse. C'est affligeant.

wassy said...

Bonjour à tous,

Pour bien montrer qu'on est pas fâchés Maria-d. et moi, je m'empresse de commenter après Delphine D. (vous êtes pas de la même famille, vous 2 ?)

« C'est un peu comme si les milieux de la finance étaient des enfants gâtés qui pouvaient faire les 400 coups, sachant que papa ou maman (l'Etat) est derrière pour payer la casse. C'est affligeant.»

Entièrement d'accord avec toi Delphine! Mais n'est-ce pas le maladie infantile du capitalisme, tout simplement ?

a+
BB.

 

modèle blogger 3 colonnes